Connecting Food : mieux manger grâce à la data

Chez C-Ways on vous en fait « manger » de la data !
Cette fois, avec Connecting Food, on vous indique comment vous mangerez bientôt mieux avec elle.

Blockchain vs. « malbouffe ». Voilà qui résume le projet de Connecting Food, la start-up créée par Maxine Roper et Stefano Volpi deux professionnels expérimentés de l’industrie agro-alimentaire, secteur qu’ils ont décidé de révolutionner en s’attaquant à sa colonne vertébrale : l’approvisionnement et la production.

Quel est le projet ? Comment ça marche ?
Connecting Food repose sur une idée simple : savoir ce que l’on mange réellement. Pas en faisant confiance aux promesses parfois floues des emballages, mais en auditant de manière automatique et sûre chaque étape de l’approvisionnement et de la production, en s’assurant que tous les critères du cahier des charges sont respectés. 

Pour réaliser cela, la start-up s’appuie sur deux piliers :
La blockchain : une technologie de stockage et de transmission d’informations sécurisées, qui permet un contrôle en temps réel de chaque étape de production et qui rend impossible toute falsification.

L’expertise métier agro-alimentaire de Maxine et Stefano, qui avec chacun 20 ans d’expérience dans l’agroalimentaire (Avril / Sofiprotéol, Sara Lee, Andros, Mars, Nestlé, Danone…), possèdent une connaissance pointue des filières de production (contraintes, cahier des charges, points critiques…)

Ceci permet à Connecting Food de proposer quatre solutions complémentaires aux marques, distributeurs et producteurs :

  • LiveTrack® : la colonne vertébrale de la solution Connecting Food réside dans le fait de pouvoir tracer un produit depuis la production de la matière première jusqu’à la distribution du produit fini. LiveTrack®permet de suivre en temps réel le parcours du produit, à chaque étape de sa fabrication.

  • LiveAudit® : en temps réel, à chaque maillon de la chaine, LiveAudit ® contrôle la conformité de la production avec les critères du cahier des charges. L’interface B2B permet aux clients de Connecting Food (les marques, distributeurs, etc) de détecter instantanément les produits non conformes ou les erreurs de production, se prémunissant ainsi du risque de devoir rappeler un produit.

  • LiveEthic ® : cet outil permet de mettre en valeur la rémunération du producteur pour chaque entité produite. LiveEthic® permet par exemple de montrer à combien une marque achète le litre de lait aux producteurs, ou la tonne de blé aux agriculteurs.

  • LiveScan ® :  une application à destination du consommateur final, qui peut en scannant un QR code ou un gencode et en renseignant le numéro de lot du produit qu’il a entre les mains, obtenir une transparence totale sur le mode de production (origine des ingrédients, lieux de production et transformation, mode d’élevage, rémunération des producteurs…). La marque reste libre de décider des étapes de la production qu’elle souhaite partager sur l’application.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est prometteur ! Un outil capable de prévenir les scandales alimentaires (vache folle, grippe aviaire, lasagnes à la viande de cheval, lait infantile contaminé) et de répondre à des attentes de plus en plus marquées chez les consommateurs (sécurité alimentaire, respect des allégations bio., rémunération juste des producteurs, origine locale…) ne peut que convaincre.

La guerre des prix laisse ainsi progressivement place à la guerre du « Mieux Manger » et du « Mieux Consommer » (Etats Généraux de l’Alimentation, mise en avant de la production locale et juste, réduction de l’utilisation d’additifs chez de nombreux distributeurs et industriels, médiatisation accrue des modes d’élevage et abattage, explosion du nombre de références Bio y compris chez les grandes marques…).

Pour assurer le développement du concept, deux partenaires se sont positionnés aux côtés des équipes internes de Connecting Food : le CEA Tech pour l’innovation de rupture, et IBM pour l’industrialisation et la scalabilité. Autant de gages supplémentaires de la qualité et de l’ambition que porte la start-up.

Après avoir mené plusieurs use-cases sur les filières porcines, des oeufs et, volaille et laitière, les solutions Connecting Food seront lancées dès Septembre 2018 dans les principaux pays européens, pour ensuite s’étendre aux US.

Chez C-Ways, nous avons été emballés par le projet, tant par sa composante data que par sa dimension sociale qui annonce et supporte une vraie révolution dans notre façon de consommer. Enfin, le fait que la start-up reverse 5% de ses bénéfices aux agriculteurs et éleveurs qui participent à leur projet ne pouvait que susciter davantage notre enthousiasme !

Bon appétit !

Pour en savoir plus : http://connecting-food.com
https://twitter.com/connecting_food
https://www.linkedin.com/company/connecting-food/
https://www.youtube.com/channel/UCAre0CTiwRil-93MeGT4aqQ

By | 2018-08-16T15:41:45+00:00 juillet 27th, 2018|Actualités|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment